Sélectionner une page

Toutes Apôtres !

A PROPOS

Le collectif « Toutes Apôtres ! » est composé de femmes engagées dans l’Église et soutenu par un ensemble de baptisé‧e‧s mû par le désir de servir leur Église dans différents ministères (diacre, curé, nonce, évêque) mais aussi des fonctions décisionnelles qui leur sont interdits aujourd’hui. Ce collectif a pour ambition de mettre en lien des personnes et des mouvements de laïc‧que‧s engagé‧e‧s pour l’égalité des baptisé‧e‧s dans l’Église.

Le collectif Toutes Apôtres ! est cofondé par Alix Bayle (cofondatrice du PA.F, collectif pour une Parentalité Féministe), Anne Guillard (cofondatrice de la collective Oh My Goddess!), Hélène Pichon (auteure de L’Éternel au Féminin, manifeste pour une nouvelle théologie de la libération), Valentine Rinner (cofondatrice de la collective Oh My Goddess!) et Anne Soupa (présidente du Comité de la Jupe).

NOTRE MANIFESTE

Nous, chrétiennes, avons co-créé le collectif « Toutes Apôtres ! » composé de femmes engagées dans l’Église et soutenu par un une diversité de baptisées. Ce collectif a pour ambition de mettre en lien des personnes et des mouvements de laïcques engagées pour l’égalité des baptisées dans l’Église, car l’absence des femmes en situation de responsabilité – que ce soit à la gouvernance de nos paroisses, de nos diocèses, au Vatican ou comme ministres ordonnées – constitue un scandale autant qu’un contre-témoignage de l’Église. Cette immense injustice n’est pas un problème mineur mais blesse l’ensemble du corps ecclésial.

Notre geste n’est ni une revendication syndicale ni une déclaration de grands principes, mais un acte salutaire de désobéissance à la doxa ecclésiale.Lire la suite

NOTRE ACTION DU 22 JUILLET 2020

Lire le communiqué de presse et les présentations des candidates

À la suite de la candidature d’Anne Soupa à l’archevêché de Lyon le 25 mai 2020, 7 femmes ont décidé de candidater publiquement auprès de la nonciature à Paris à divers ministères qui leur sont interdits au sein de l’Église catholique : ministères de diaconesse, de curée, de nonce, d’évêque ou de prédicatrice laïque.
Elles ont chacune remis à la nonciature apostolique en France un dossier personnel où elles exposent leur profession de foi, la fonction à laquelle elles candidatent et le type de service qu’elles sont capables d’assumer. Elles demandent par ailleurs à être entendues par Celestino Migliore, nonce apostolique en France, seul habilité à transmettre au pape ces candidatures. Chacune de ces 7 candidatures est le fruit d’un appel et d’un discernement propres, jusque-là étouffé par la discrimination dont sont l’objet les femmes dans l’Église catholique.

En portant cette action un 22 juillet, jour de la fête de sainte Marie de Magdala, ces femmes se mettent directement sous le patronage de cette femme que la tradition a consacrée comme « l’apôtre des apôtres ». Personnalité exceptionnelle rapportée par les quatre évangiles, Marie de Magdala est celle qui a reconnu la première le Ressuscité et annonce l’accomplissement de la promesse du Christ aux apôtres figés dans la crainte. Tandis qu’ils vivaient terrifiés et cloîtrés à l’étage de leur maison, c’est Marie de Magdala qui – dans une inversion des rôles traditionnels qui ne doit pas nous échapper – a couru avec folle audace et espérance au-devant de la promesse de vie.

C’est dans cette même geste que, nous, femmes baptisées de l’Église catholique, allons au-devant des interdits posés par l’Église des hommes, pour affirmer notre attachement à l’Église du Christ et annoncer les vœux que nous formons pour elle.

Plus largement, nous souhaitons mener des actions qui permettent de rendre justice à toutes les sœurs en Christ, quelles que soient leur origine, leur état civil, leur orientation de genre et leur orientation sexuelle ou leur profession.

LA PRESSE EN PARLE

24/07/20 - republicain-lorrain.fr

Les servantes

Sans elles, l’Église « ne tournerait pas ». Elles sont les servantes, les subalternes, les petites mains qui font qu’une paroisse survit du fin fond de la Lozère au cœur de la Moselle. Celles qui font que les services funéraires sont encore assurés dans nombre de secteurs quand les prêtres se raréfient et se démultiplient sur des territoires toujours plus vastes. Elles sont aussi économes, responsables diocésaines ou chancelières de diocèse… Et pourtant, la place des femmes dans l’Église catholique semble figée, éternisée, immuable, gravée dans le marbre.

Lire la suite

23/07/20 - ledauphine.com podcast

Malgré les interdits, une Iséroise candidate pour devenir évêque

Sylvaine Landrivon, universitaire, habitante d’Izeaux (près de Voiron) participe à une action symbolique qui aura une résonance nationale ce jeudi matin. Avec six autres femmes, elle va déposer sa candidature à Paris à la nonciature apostolique (sorte d’ambassade du Vatican) en vue d’occuper une fonction dans l’église catholique aujourd’hui interdite aux femmes… L’Iséroise candidate au poste d’évêque ! Comme l’avait déjà effectué Anne Soupa, Haut-Alpine de résidence, il y a quelques semaines. Celle-ci souhaitait succéder à Philippe Barbarin, évêque de Lyon, elle n’a pas reçu de réponse jusqu’ici… Plus largement, le collectif de femmes prône l’égalité des baptisés dans l’église catholique, parle d’une discrimination ancienne (mais pas originelle) envers les femmes et veut remettre la pression après la candidature choc d’Anne Soupa.


Ecouter l’émission

23/07/20 - radioclassique.fr

A écouter en replay

A venir


Ecouter l’émission

23/07/20 - rcf.fr

Femmes dans l’Eglise: “il ne s’agit pas de vouloir le pouvoir des hommes” explique Sylvaine Landrivon

Une petite révolution au sein de l’Eglise de France. Sept femmes ont postulé à des postes divers au sein de l’institution religieuse. Une démarche destinée à faire avancer le débat.


Ecouter l’émission

23/07/20 - bfmtv.com

Sylvaine Landrivon, candidate à un poste d’évêque: “l’église a une vision totalement archaïque et masculine des choses”

La lyonnaise Sylvaine Landrivon fait partie d’un collectif de 7 femmes qui présentent leurcandidature à des postes de prêtre, diacre ou évêque. Elle était l’invitée de Bonjour Lyon ce jeudi.

Voir la vidéo

23/07/20 - grazia.fr

Sept femmes postulent à des fonctions réservées aux hommes dans l’Église catholique

Elles sont sept femmes, et mercredi 22 juillet 2020 elles ont déposé leur candidature à des postes de responsabilité dans l’Église catholique. Les fonctions qu’elles visent sont historiquement réservées aux hommes. Une action pour faire bouger les lignes… Mais l’Église est-elle prête pour la parité ?

Lire l’article

23/07/20 - lemonde.fr

Sept femmes candidates à des fonctions qui leur sont interdites dans l’Eglise catholique

Evêque, nonce, curé, diacre, prédicatrice laïque… Des femmes aux profils très divers se sont présentées à la nonciature apostolique de Paris, mercredi, pour postuler à des fonctions qui leur sont refusées au sein de l’Eglise.

Lire l’article

23/07/20 - Le Parisien

Ces femmes postulent pour devenir évêque, curé, diacre…

Sept croyantes, dont cinq de Paris, Versailles et Charenton, ont envoyé hier leurs candidatures à diverses fonctions dans l’Eglise catholique, actuellement interdites aux femmes.

Lire l’article

23/07/20 - lactu.fr

Lyon : Sylvaine Landrivon veut prouver que « les femmes ont une place à prendre » dans l’Église catholique

Dans le sillon d’Anne Soupa, candidate à la succession du cardinal Barbarin, Sylvaine Landrivon, Lyonnaise de 64 ans, bouscule les codes de l’Église et postule pour devenir évêque.

Lire l’article

22/07/20 - liberation.fr

Sept femmes catholiques réclament une place dans la hiérarchie de l’Eglise

Sept femmes ont déposé, ce mercredi, leurs candidatures à des postes de curé, diacre, évêque ou encore nonce, réservés aux hommes. Leur objectif est de faire avancer un débat sur la place des femmes dans l’Eglise catholique.

Lire l’article

22/07/20 - lexpress.fr

Après Anne Soupa, sept femmes se déclarent candidates à des ministères dans l’Eglise

Selon Anne Soupa, qui accompagne et médiatise leur action, “les femmes sont rendues invisibles dans l’Eglise catholique”.

Lire l’article

22/07/20 - nouvelobs.fr

Pour faire bouger l’Eglise, ces 7 femmes postulent à des fonctions réservées aux hommes

Avec l’aide du collectif Toutes apôtres ! et dans le sillon d’Anne Soupa, les sept candidates déposent leur demande ce mercredi 22 juillet.

Lire l’article

22/07/20 - causette.fr

Église catholique : sept femmes postulent à des fonctions qui leur sont interdites

Une curé, une diacre, une évêque… Ce mercredi 22 juillet, à l’initiative du collectif Toutes Apôtres !, sept femmes ont déposé leur candidature à plusieurs fonctions qui leur sont interdites au sein de l’Église catholique. Elles espèrent ainsi secouer une institution retranchée dans son boys’ club.

Lire l’article

22/07/20 - vanityfair.fr

Actu : Ces femmes qui veulent bousculer l’Église

À la suite d’Anne Soupa, théologienne et candidate à l’archevêché de Lyon, le collectif « Toutes Apôtres ! » compte bousculer les codes de l’Église et donner enfin aux femmes la place qu’elles méritent dans cette institution.

Lire l’article

22/07/20 - huffingtonpost.fr

Après Anne Soupa, 7 femmes candidatent à des postes de l’Eglise catholique qui leur sont interdits

Dans l’élan de la candidature d’Anne Soupa à l’archevêché de Lyon en mai dernier, ces femmes demandent l’égalité hommes-femmes dans l’Église.

Lire l’article

22/07/20 - la-croix.com

Après Anne Soupa, sept nouvelles candidates à des ministères dans l’Église

Évêque, nonce, curé, diacre, prédicatrice… Ce mercredi 22 juillet, sept femmes ont décidé de candidater publiquement à diverses fonctions dans l’Église. L’initiative est soutenue et fédérée par Anne Soupa, qui s’était elle-même portée candidate à la charge d’archevêque de Lyon en mai dernier.

Lire l’article

22/07/20 - lyoncapitale.fr

Lyon : après Anne Soupa, 7 nouvelles candidates dans l’Église catholique

Ce mercredi, sept femmes ont candidaté publiquement à diverses fonctions qui leur sont interdites au sein de l’Église catholique dans la continuité du geste d’Anne Soupa qui souhaite succéder au cardinal Philippe Barbarin à la tête du diocèse de Lyon.

Lire l’article

22/07/20 - lefigaro.fr

Curé, diacre ou nonce, sept femmes candidatent à des fonctions dans l’Église

À la suite d’Anne Soupa, ces femmes, membres du collectif Toutes Apôtres, souhaitent devenir curé, diacre, évêque, «prédicatrice laïque» ou nonce apostolique pour réformer l’Église.

Lire l’article

22/07/20 - ledauphine.com

Isère : Sylvaine Landrivon postule pour devenir évêque

Sylvaine Landrivon est universitaire, mariée, a des enfants et des petits-enfants. Aujourd’hui, elle veut devenir évêque, elle a d’ailleurs postulé en ce sens ce mercredi. Face aux interdits dans l’Église catholique, l’Iséroise sait pourtant que sa demande n’aboutira pas…

Lire l’article

22/07/20 - reforme.net

Sept femmes se portent candidates à des fonctions ministérielles de l’Église catholique

Elles sont sept réunies dans le collectif « Toutes Apôtres ! ». Elles ont décidé de suivre l’exemple d’Anne Soupa, qui s’est proposée, le 25 mai dernier, pour succéder au cardinal Barbarin à l’archevêché de Lyon.

Lire l’article

22/07/20 - bfmtv.com WEB

Sept femmes postulent symboliquement à des fonctions dans l’Eglise catholique

Qu’il s’agisse du diaconat, de l’épiscopat ou de la nonciature, ces fonctions sont toutes occupées par des hommes. Le collectif Toutes apôtres! tente de faire évoluer la doctrine de l’Église.

Lire l’article

22/07/20 - bfmtv.com REPLAY

Les femmes à la conquête de l’église ?

Avec: Hélèné Pichon, candidate à la nonciature. Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef au journalLa Croix. – Le Live BFM, du mercredi 22 juillet 2020, sur BFMTV.

Voir le replay

CONTACT

Si vous vous sentez, d’une manière ou d’une autre, interpellé‧e‧s par cet élan à oser imaginer autre chose pour l’Église et à agir, n’hésitez pas à nous contacter.

contact@toutesapotres.fr

Vous pouvez également, en toute liberté, adresser, par exemple, une Terna* au nonce pour les diocèses où le siège épiscopal est laissé vacant, proposer des candidatures de femmes pour le cardinalat, ou en nous suggérant d’autres actions qui permettent d’associer le peuple de Dieu à la désignation de son clergé ou favorise une réelle égalité des baptisé‧e‧s dans l’Église.